Your Cart
Livraison Offerte jusqu'au 25 avril.
Les semelles orthopédiques remboursées : tout ce que vous devez savoir

Les semelles orthopédiques remboursées : tout ce que vous devez savoir

La semelle orthopédique remboursée est un sujet qui intéresse de nombreuses personnes souffrant de troubles orthopédiques ou cherchant à améliorer leur confort au quotidien. Dans cet article, nous aborderons les différentes questions liées à ce thème, notamment les critères d’éligibilité au remboursement, les démarches à suivre et les caractéristiques des semelles orthopédiques prises en charge par l’Assurance Maladie.

Qu’est-ce qu’une semelle orthopédique ?

Une semelle orthopédique, aussi appelée orthèse plantaire ou support plantaire, est une plaque réalisée sur mesure qui vise à corriger les déséquilibres du pied et à faciliter la marche. Elle peut être utilisée pour traiter diverses pathologies, telles que :

  • Des affections mécaniques (pied plat, pied creux…)
  • Des douleurs articulaires (arthrose, rhumatismes…)
  • Des troubles nerveux (sciatique, névralgie…)
  • Des déformations (hallux valgus, griffe des orteils…)

Cette orthèse peut également aider à prévenir certaines complications, comme les tendinites ou les récidives de blessures sportives. En fonction des besoins et des pathologies, la semelle peut être conçue pour offrir un soutien spécifique, une meilleure répartition des charges ou un meilleur confort.

Qui peut prescrire et réaliser des semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques sont généralement prescrites par un médecin, qui évalue la nécessité d’une telle orthèse à partir du diagnostic posé. Le médecin peut alors orienter le patient vers un professionnel spécialisé dans la fabrication de semelles sur mesure :

  • Un pédicure-podologue diplômé, titulaire d’un certificat de capacité en podologie ou d’un titre équivalent reconnu par l’Assurance Maladie
  • Un orthopédiste-orthésiste possédant au moins deux années d’expérience professionnelle et autorisé par l’Agence régionale de santé (ARS) à fabriquer des orthèses plantaires

Il est important de choisir un professionnel compétent et qualifié pour obtenir des semelles adaptées à ses besoins et bénéficier du remboursement.

Comment se déroule la prise en charge par l’Assurance Maladie ?

Le remboursement des semelles orthopédiques est soumis à plusieurs conditions, définies par la LPPR (Liste des Produits et Prestations Remboursables).

Critères d’éligibilité

Pour être pris en charge par l’Assurance Maladie, les semelles orthopédiques doivent répondre aux critères suivants :

  • Être prescrites par un médecin (généraliste ou spécialiste)
  • Être fabriquées sur mesure à partir d’un moulage du pied
  • Appartenir aux catégories de la LPPR codifiées en série 24
  • Respecter les limites d’âge et de nombre de paires remboursables
  • Ne pas comporter de dépassements d’honoraires non justifiés

Ces critères permettent d’éviter le recours abusif aux semelles orthopédiques et de garantir l’efficacité des soins.

Taux et modalités de remboursement

Les semelles orthopédiques remboursées sont prises en charge au titre de l’article 6, série 24 de la LPPR, pour les patients ayant moins de 15 ans ou plus de 43 ans. Le remboursement s’effectue selon les bases de tarifs fixées par la Sécurité Sociale :

  1. 28,86 € pour une paire de semelles de classe A (petite taille)
  2. 35,24 € pour une paire de semelles de classe B (taille moyenne)
  3. 41,37 € pour une paire de semelles de classe C (grande taille)
  4. 46,29 € pour une paire de semelles de classe D (très grande taille)

Ces montants sont valables pour l’année 2021 et peuvent être révisés à la hausse ou à la baisse. Le taux de prise en charge est fixé à 60 % du tarif de base, soit un remboursement de 17,31 € à 27,77 € par paire de semelles, selon la classe.

Frais supplémentaires et mutuelle complémentaire

Il faut aussi prendre en compte les dépassements d’honoraires éventuels des professionnels de santé et les frais annexes (consultations, matériaux spécifiques…). Ces dépenses peuvent être prises en charge par une mutuelle complémentaire santé, en fonction des garanties souscrites et du respect du parcours de soins coordonnés.

Tous les renseignements nécessaires sur les dispositifs médicaux pris en charge par l’Assurance Maladie sont disponibles sur le site ameli.fr et le forum-assures.ameli.fr.

Comment choisir ses semelles orthopédiques ?

Pour bien choisir ses semelles orthopédiques, il est essentiel de tenir compte des recommandations du médecin prescripteur et du pédicure-podologue ou orthopédiste-orthésiste fabricant. Les points clés à considérer sont :

  • Le type de pathologie traitée (affection mécanique, douleur articulaire, trouble nerveux…)
  • La morphologie du pied (pied plat, pied creux…)
  • L’usage prévu de la semelle (support quotidien, sport, travail…)
  • Les matériaux et technologies employés (mousse, gel, carbone…)

Selon ces critères, le professionnel peut proposer différents types de semelles orthopédiques :

  • Des semelles stabilisatrices pour corriger les problèmes de déséquilibre ou de posture,
  • Des semelles amortissantes pour soulager les chocs et les vibrations,
  • Des semelles thermoformées pour s’adapter parfaitement à la forme du pied,
  • Des semelles techniques pour répondre aux besoins spécifiques des athlètes ou des professionnels exposés à des contraintes particulières.

Afin de garantir l’efficacité et la pérennité de ses semelles, il est important de les entretenir régulièrement et de les renouveler en cas d’usure excessive ou de modification des besoins.

En résumé, les semelles orthopédiques remboursées constituent une solution efficace pour traiter diverses pathologies du pied et améliorer le confort de marche. N’hésitez pas à consulter votre médecin pour discuter de cette option et vous orienter vers un professionnel compétent. Pensez également à vérifier les modalités de prise en charge par l’Assurance Maladie et votre mutuelle complémentaire, afin de bénéficier du meilleur remboursement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *